Située au cœur de l’archipel des Caraïbes, la Guadeloupe est une destination de rêve pour les touristes. Elle se démarque par ses atouts naturels, notamment ses belles plages et ses magnifiques paysages. C’est un territoire qui vaut le détour. Si vous prévoyez d’y faire un tour très prochainement, sachez d’ores et déjà que c’est un excellent projet. Cependant, il faut bien choisir le moment pour tirer profit de ce voyage. Découvrez ici les périodes propices pour une excursion en terre guadeloupéenne.

Tenez compte de la météo

C’est un facteur très important lorsque vous vous posez la question suivante : quand partir en Guadeloupe ? La position géographique de la région y est pour quelque chose. Le climat qui y règne comprend trois saisons principales, à savoir : la saison pluvieuse, la saison sèche et la saison cyclonique. Chacune d’elles comporte ses avantages et ses inconvénients. Il faut les considérer pour trouver la période qui vous convient le mieux.

Se rendre en Guadeloupe en saison pluvieuse : bonne ou mauvaise idée ?

Elle va du mois de mai au mois de novembre. Il pleut fréquemment. Toutefois, la température ambiante ne descend pas en dessous des 18 °C. En dépit des précipitations, vous pouvez pratiquer une panoplie d’activités durant cette période. Au prime abord, les baignades sont très agréables pendant cette saison. C’est également le moment idéal pour visiter l’aquarium de Guadeloupe. Aussi, se rendre dans les distilleries et les fabriques de boissons locales est une excellente idée.

Programmer votre visite touristique en saison sèche : les enjeux

C’est la période par excellence pour faire un tour en Guadeloupe. Elle va du mois de décembre au mois d’avril. Si vous souhaitez profiter des plages paradisiaques de la région, c’est le moment le mieux indiqué. La saison sèche est idéale pour les adeptes de randonnées et de visite en pleine nature. Les chemins sont plus praticables et faciles d’accès dans cette période.

En outre, pour les amoureux d’activités nautiques comme le surf et la plongée, ce laps de temps tombe à pic. La visibilité est excellente. Cependant, ne soyez pas surpris en voyant des averses légères. En effet, il y a des précipitations durant toutes les saisons sur le territoire. Notons qu’elles sont encore plus importantes dans les régions montagneuses comme la Basse-Terre.

Quid de la saison cyclonique ?

C’est une très mauvaise idée de partir en Guadeloupe entre août et mi-novembre : c’est la saison cyclonique. Il y a des vents très violents qui emportent tout sur leur passage. De fait, vous courez de gros risques en planifiant votre visite touristique sur cette période. D’ailleurs, la plupart des agences de voyages ne sont pas opérationnelles sur cette durée.

Considérer votre budget

La météo, à elle seule, ne suffit pas pour définir le moment idéal pour partir en Guadeloupe. Il est également capital de tenir compte de votre budget. Il ne s’agit pas que du prix du billet d’avion. Il y a aussi le coût de l’assurance, de l’hébergement et les frais de vie. Notons que l’agence MAAF propose ses produits à un tarif compétitif.

Si vous avez une prévision budgétaire modeste, privilégiez les mois de septembre et de mai. Durant cette période, il y a peu d’affluence et vous économiserez de l’argent. À l’inverse, il y a un grand nombre de touristes de décembre à mars et de juillet à août. Pendant ces intervalles, tous les prix grimpent. Par ailleurs, la période allant d’octobre à fin novembre est aussi favorable. Les différents tarifs sont légèrement revus à la baisse. Cliquez ici pour en savoir plus.

En résumé, deux paramètres sont essentiels pour choisir quand faire le tourisme en Guadeloupe. Il s’agit de la météorologie et votre budget. Essayez de jumeler ces deux critères pour réaliser le meilleur compromis possible. Ainsi, vous passerez de bons moments de détente en terre antillaise sans avoir à casser votre tirelire.